Radio Cabane

La femme de cette histoire si peu extraordinaire, un jour s’est dit : «Je suffoque. Je te quitte toi le monde. Je veux de l’air et de la nature.». Elle a pris le premier chemin qu’elle a trouvé, avec son minimum de survie : son kit karaoké. Et comme on quitte celui ou celle que l’on aime, elle est partie. Le cœur gros sans se retourner. Elle s’est installée sur le premier carré de terre qu’elle a rencontré : un champs de serres à la lumière artificielle. Là elle a découvert sa cabane et entamer son deuil. Le deuil de ce monde avec qui elle était au passé. Le deuil de celle qu’elle fut. Pour pallier à sa détresse, elle transforme son karaoké en radio. Radio comme placebo. Radio comme journal de bord. Radio comme radiographie d’elle-même. Passant par la colère, le dégout, la peur, elle dépose peu à peu son passé, et ouvre petit à petit un chemin vers l’inconnue qu’elle est aujourd’hui. Son corps bouge. Elle se transforme. La voilà qui pond des œufs. La voilà qui grogne. La voilà. C’est elle.

Écriture, conception & jeu : Lucie Monziès

Collaboration artistique : Tanguy

Dramaturgie : Cloé Julien-Guillet

Création sonore : Izumi Grinsinger

Création lumière : Johanna Thomas