Après l’obtention du Diplôme d’Études Théâtrales en Juillet 2010 au CRD de La Roche sur Yon, il commence aussitôt à travailler avec des compagnies implantées: il assiste Pierre Sarzacq (Cie NBA Spectacles) sur la création de Meanings en 2011 puis joue pour Christophe Rouxel (Théâtre Icare – St Nazaire) dans deux créations, Andorra de Max Frisch (2012), Un chapeau de paille d’Italie d’Eugène Labiche (2014).

Très intéressé par la direction de projet, il met en scène IN/EX (écriture collective, 2013, salle Vasse / Jardin de Verre de Cholet) au sein du collectif PASSAGES basé à Nantes dont il fait partie entre 2011 et 2015.

Il participe en 2014 à la création de Kraken, plateforme coopérative de développement artistique basée à Pol’N à Nantes dont il est toujours membre.

En 2016, il signe une nouvelle mise en scène, Arrivé ici (Fabriques Dervallières, Théâtre Icare, EVE TU du Mans) qu’il reprend en 2017 (TU Nantes / CRD La Roche sur Yon).

Il est interprète pour Aurélie Mazzeo (Le Faux rendez-vous – Cie Je Reste 2016-2017), Alice Gautier (Action ! – Honolulu / Au bout du plongeoir) et pour le groupe Moongaï (Øpéra Le Jeune homme et la Nuit – Onyx / Stereolux).

Curieux du croisement entre les pratiques, il continue de se former, notamment avec l’université d’été de la Haute Ecole des Arts du Rhin en juillet 2016 lors d’une session intitulée Pratique des corps et des espaces  mené par Carole Douillard et Nicolas Fourgeaud. En août 2016, il suit la PSA 2016 de l’OrianTheatre Compagny au Centre de danse du Marais à Paris dirigé par Mehdi Farajpour et rencontre les intervenants Miguel Pereira, Skye Reynolds, Cédric Charon, Antonio Izquierdo Martinez et Gwen Sempé.

La saison 16-17, il participe au Laboratoire Rayonnant au sein de la Petite Université de la Danse organisé par la cie Yvann Alexandre qu’il reprend pour la saison 17-18 et commence la nouvelle création de Ludivine Ambéré d’après La Mouette de Tchékov, Who’s the protagonist? (Partenariat Nantes-Rennes Métropoles / Au bout du Plongeoir / Fabriques Dervallières et Chantenay).

Il débute le cycle de recherche SON OF autour de l’héritage en créant plusieurs projets aux formes et temporalités différentes.

Pour la saison 17-18, il joue dans la création de Forêts, m.e.s de Christophe Rouxel, il poursuit la création de Who’s the protagonist? de Ludivine Ambéré et celle de Action! d’Alice Gautier. Il procède à la reprise d’une de ses créations, Arrivé Ici, et à celle de l’opéra Le Jeune homme et la Nuit de Moongaï. Il continue le projet SON OF avec une nouvelle session de recherche pour Mascus, création théâtre et danse autour de la masculinité à la Fabrique Bellevue Chantenay et le Projet Deuil au Théâtre de l’Enfumeraie à Allones.

Télécharger le CV de Maxime Bonnin